Deuxième édition de L’Industrie Magnifique

Oeuvre Stras 1.jpg

jeudi 3 juin 2021 - Actualités et Nouveautés

Un serpent projeté sur un écran place Kléber, des objets cosmiques non identifiés installés place du château et des nuages synthétiques disposés rue des Hallebardes : l’édition 2021 de L’industrie Magnifique souhaite faire passer un message fort, en exposant les œuvres d’art directement dans l’espace public.

Ce mouvement de coopération artistique réunit entreprises, artistes et collectivités locales, et met en œuvre un mécénat artistique sur une durée de 12 à 18 mois.

Le concept repose sur l’association de 3 catégories d’acteurs, pour un partenariat en 3 étapes. La première est celle de la rencontre entre une entreprise et un artiste, visant à créer une ouvre d’art originale et monumentale, qui symbolise l’entreprise et ses ressources, autant matérielles qu’humaines. Ensuite, la rencontre avec les collectivités territoriales a pour but de déboucher sur l’exposition de cette œuvre d’art sur une place publique, pendant une dizaine de jours. Enfin, le processus de création est expliqué, avec le sens et la démarche de l’œuvre, par l’élaboration du récit d’une aventure commune. 

“ En 2021, l’Industrie sera encore plus magnifique. ”

Cette édition, initialement prévue pour le printemps 2020, a dû être décalée d’une année. Le processus de création des œuvres a peu à peu repris son cours. En parallèle, le mouvement entend bien s’inscrire dans la dynamique culturelle de la vie strasbourgeoise, au même titre que certains grands événements tels Stras Culture, St-art ou encore la Semaine de l’Industrie 2020, rendez-vous tissant lui aussi des liens entre art, territoire et industrie. Ce report aura finalement permis d’enrichir le projet. La création d’un espace jour/nuit est envisagée, tout comme l’ajout d’une dimension sonore aux installations.

L’ambition est clairement affichée pour l’acte II de LIM par l’association Industrie &Territoires. Les 40 mécènes, 50 artistes venus du monde entier et 50 entreprises partenaires, engagés dans le projet depuis 2 ans, affichent tous une volonté forte de poursuivre le mouvement. Avec cette fois-ci un nombre de participants accru, les ambitions sont revues à la hausse. L’intention est maintenant de s’ouvrir aux commerçants, associations et écoles de l’Eurométropole. D’autres disciplines intègrent la manifestation : en plus des arts plastiques, les arts vivants sont représentés à travers la musique, le théâtre… L’enrichissement passe aussi par les valeurs, dont le respect de l’homme et de la nature, le développement durable et la responsabilité sociétale des entreprises, ici symbolisés grâce aux œuvres réalisées.

Artistes, mécènes et espace public

Plus de 30 œuvres attendent les Strasbourgeois, au détour des rues et places principales de la capitale européenne. Un parcours de cette Industrie Magnifique 2021 a été créé, et relie la place d’Austerlitz au siège de la région Grand Est, en passant par 25 sites emblématiques. Il incarne la coopération entre entreprises, mécènes et artistes de disciplines et techniques éclectiques et contemporaines, ambitieuses et audacieuses. L’Industrie Magnifique étend les mécanismes du mécénat, en dissociant le mécénat de création de celui d’exposition : le premier est financé dans le cadre d’un contrat de commande de création d’une œuvre d’art, qui restera propriété de l’entreprise. Quant au mécénat d’exposition, il regroupe la production de l’exposition des œuvres dans l’espace public, les animations et la communication liées à l’événement.

Partenaires depuis le début de l’aventure, les collectivités territoriales apportent également leur soutien pour faire de l’espace public un lieu de rencontre, de partage, de découverte et d’émotion. Ce triptyque vertueux repose sur la coopération entre collectivités, entreprises et artistes, afin d’incarner un mouvement pluridisciplinaire où art, industrie et cité forment un tout. Si l’installation d’œuvres dans l’espace public permet la rencontre avec le public, fortuite ou recherchée, quelques expositions aux formes plus classiques s’inscrivent également dans le cadre de L’Industrie Magnifique 2021. La Salle de l’Aubette, par exemple, accueille des photographies et sculptures de Vincent Muller et Hugo Mairelle. À découvrir jusqu’au 13 juin. 

Plus d’informations : 
www.industriemagnifique.com.

Texte : Yves Junger

Photo : © IndustrieMagnifique - Edition 2021


Ces annonces pourraient aussi vous intéresser

Slackline - AdobeStock_439396919.jpg

La Slackline, sport de plein air dans les parcs et les jardins

La slackline, ou slack tout simplement, est une pratique sportive contemporaine qui se rapproche du funambulisme. Si vous vous promenez dans les parcs citadins, vous avez forcément croisé des pratiquants de ce sport, les « slackeurs ».
07/10/2021
Musée.jpg

50 000 places de spectacle à gagner

La Communauté européenne d’Alsace souhaite pousser les Alsaciens à retourner au cinéma, au théâtre, dans les musées et les festivals. 25 000 lots de 2 places seront attribués par tirage au sort.
07/10/2021