Du vert au vin à Geispolsheim

Duvertauvin_image0.jpg

mercredi 24 février 2021 - Actualités et Nouveautés

Entrepreneur dans l’âme, Steeve Zaegel a toujours su mettre son dynamisme au service de ses passions. Longtemps arboriste-grimpeur, il possédait déjà sa propre société et de fortes convictions écologiques. « Un arbre, on ne le taille pas n’importe comment, explique-t-il. Il a un cycle de vie, même si c’est un végétal et non un animal. » Après 20 ans à élaguer et abattre des arbres, une nouvelle passion lui est née un soir de fête de famille. « J’ai pu goûter un vin bio du Languedoc produit par le vigneron Axel Prüfer, continue-t-il. Un véritable enchantement. »

Il décide alors de se lancer dans l’œnologie, sans posséder aucun diplôme dans ce domaine. Qu’à cela ne tienne, deux jours par semaine, il met entre parenthèses son emploi d’arboriste-grimpeur et apprend auprès des professionnels, dans le but d’ouvrir sa propre cave. « J’ai découvert la biodynamie avec Patrick Meyer à Nothalten, et beaucoup appris de la distillerie Bertrand à Uberach. » C’est ainsi qu’il a suivi la biodynamie de la vigne sur une année complète, de la taille des vignes à la mise en bouteille. Le 24 décembre 2020, il atteint son but et ouvre son magasin à Geispolsheim-village, rue d’Entzheim.

Des vins de toutes les régions de France, mais toujours bio

Sa philosophie, Steeve Zaegel la met en pratique dans sa nouvelle activité. Elle consiste s’intéresser de près au travail de ses fournisseurs, pour leur accorder sa confiance. « Il faut rencontrer les vignerons, aller voir les vignes, souvent dans des petits domaines, raconte-t-il. C’est comme ça que je me rends compte que nous envisageons de la même façon la fabrication du vin : travailler sans rien cacher au consommateur, pour proposer un produit brut, naturel et sans sulfites. » Les différents labels mis en place dans l’agriculture biologique l’aident aussi à faire ses choix. 

Vient ensuite le moment de faire découvrir ces cépages au grand public. Dans son magasin, Steeve Zaegel propose aussi bien des vins issus de vignes cultivées en Savoie, dans le Jura ou la vallée du Rhône, et bien sûr des vins alsaciens ainsi que quelques spiritueux. Le caviste ne se limite pas à la viticulture française : des bouteilles issues de cépages allemands ou géorgiens ont également leur place dans ses rayons. Le tout est agencé dans une boutique au décor très artisanal fait de caisses en bois, où ne sont entreposés que des produits bio.

Ecouter avant de conseiller
Plus conseiller en vin que vendeur obnubilé par le chiffre, Steeve Zaegel considère que c’est à lui « d’amener les clients vers mes produits. En général, je les laisse me parler de leurs goûts : leurs régions, leurs cépages préférés… Moi, je leur montre comment se présente la boutique, les guide vers ce qui pourrait les intéresser, et donne des accords vins-plats. » Il essaie de présenter les vins du moment et un éventail de choix très diversifiés. Une alternative qui a su trouver rapidement sa clientèle. Et un beau début à confirmer pour cette initiative pleine de promesses.

Plus d'informations : 
Du vert au vin, 13 rue d’Entzheim à Geispolsheim. Ouvert le mardi de 16h à 19h, du mercredi à vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h, le samedi de 10h à 18h30 et le dimanche de 10h30 à 12h30. Facebook : 
« Du vert au vin », @cavistevinnaturelregionstrasbourg.

Yves Junger

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser

Slackline - AdobeStock_439396919.jpg

La Slackline, sport de plein air dans les parcs et les jardins

La slackline, ou slack tout simplement, est une pratique sportive contemporaine qui se rapproche du funambulisme. Si vous vous promenez dans les parcs citadins, vous avez forcément croisé des pratiquants de ce sport, les « slackeurs ».
07/10/2021
Musée.jpg

50 000 places de spectacle à gagner

La Communauté européenne d’Alsace souhaite pousser les Alsaciens à retourner au cinéma, au théâtre, dans les musées et les festivals. 25 000 lots de 2 places seront attribués par tirage au sort.
07/10/2021