Institut capillaire Hair system à Vendenheim


mercredi 10 mars 2021 - Actualités et Nouveautés

Il n’est pas nécessaire d’être atteint d’une maladie pour solliciter les services de l’institut Hair System.

« Tout le monde doit savoir qu’à partir d’une perte de 30% de la chevelure, on peut s’adresser à son médecin traitant, qui établira une ordonnance pour une prothèse capillaire, remboursée partiellement ou totalement par la sécurité sociale », explique Yasmine Liénard, directrice de l’institut. La perte de cheveux touche aujourd’hui les hommes comme les femmes, et peut être due à une maladie, des problèmes hormonaux, des perturbateurs endocriniens ou des accidents de la vie. L’institut capillaire se compose de 2 cabines de coiffure, des pièces de 20 mètres carrés où l’on retrouve tout le matériel d’un salon de coiffure, mais où l’on ne reçoit qu’une personne à la fois. Ceci afin de garantir la confidentialité et l’intimité des patients. « On se rend dans un salon de coiffure pour sortir avec une coupe de cheveux originale. Mais on vient dans mon institut pour avoir une chevelure qui entre dans la norme », déclare Yasmine Liénard, pour résumer cette différence. Titulaire d’un brevet de maîtrise, elle est coiffeuse de profession.

Le remboursement réévalué

L’une des cabines est dédiée aux perruques, qui pallient une perte totale des cheveux. Yasmine Liénard propose notamment plusieurs modèles qui ne dépassent pas le montant de 350 €, pour les femmes qui suivent un traitement occasionnant une perte totale de la chevelure. Comme elle pratique le tiers payant dans son institut, les patientes n’auront rien à débourser : la part remboursée par la mutuelle, qui s’ajoute à la prise en charge de la sécurité sociale permet un remboursement intégral. Son travail dépasse cependant l’aspect économique : « J’apporte un soutien psychologique aux femmes qui subissent un traitement lourd, détaille Yasmine Liénard. Je compte plus de 2 heures par rendez-vous, et reste à leur écoute pour les aider à se libérer de leur anxiété. »

Soigner le corps et les âmes

La seconde cabine est dédiée aux pertes partielles de cheveux. Yasmine Liénard y propose des compléments capillaires et des volumateurs, dont la texture et la couleur sera adaptée pour chaque patient. « Ils ‘adressent en général aux personnes qui manquent de cheveux sur le dessus de la tête, commente la directrice de l’institut. La pose du complément prend environ 2 heures. » Ils sont constitués à 100% de cheveux naturels, issus de dons, traités en Italie puis implantés sur un support, avant d’être posés sur la tête d’une personne. Les patients de l’institut, toujours atteints par une perte de l’estime de soi, retrouvent un bon moral grâce au port d’un complément capillaire. « Je vois mes patients reprendre goût à la vie, confirme la directrice de Hair System. Porter un complément rajeunit la personne d’au moins 5 ans ! »

Yasmine Liénard établit toujours un devis en proposant une prothèse capillaire, où la part prise en charge par la sécurité sociale, la complémentaire santé et le reste à charge éventuel pour le patient sont mentionnés. Le local où elle a installé son institut, dans la pyramide, offre à la fois une bonne luminosité dans ses locaux, et une grande discrétion aux personnes qui s’y rendent.

Adresse :
Hair System, institut capillaire
Dans la Pyramide, 18 rue du commerce à Vendenheim
4ème étage accessible par ascenseur

Texte : Yves JungerPhoto : Institut Hair System

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser

carte-fidelité-olivier-NEUTRE copie.jpg

La carte des Vitrines de Sélestat

L’association de commerçants Les Vitrines de Sélestat lance une carte de fidélité, qui fait évoluer le pouvoir d’achat de ses utilisateurs tout en soutenant le commerce local.
22/04/2021