La carte des Vitrines de Sélestat

carte-fidelité-olivier-NEUTRE copie.jpg

jeudi 22 avril 2021 - Actualités et Nouveautés

Pas facile de s’y retrouver ces derniers mois, avec dans les centres-villes des magasins qui restent ouverts quand d’autres ne proposent que des achats à emporter et du click & collect. Faut-il alors se tourner vers les grandes enseignes, ou les géants du web, dont les offres resteront accessibles, peu importe les restrictions sanitaires ? À Sélestat, les commerçants ont décidé d’agir ensemble, avant de voir la balance se déséquilibrer en leur défaveur. Sous l’impulsion d’Edouard Faller, président des Vitrines de Sélestat depuis l’automne dernier, une carte de fidélité a été créée le 25 mars 2021. Elle circule déjà, et présentée au moment de régler l’achat, elle permet d’emmagasiner une cagnotte, qui correspond à un certain pourcentage des achats effectués dans les commerces partenaires de Sélestat. En contrepartie, cette cagnotte doit être utilisée dans d’autres commerces partenaires. Ce qui donne l’opportunité de découvrir de nouvelles enseignes.

Ensuite, le détenteur de la carte de fidélité est invité à l’activer en ligne, sur le site des Vitrines de Sélestat. Il découvre alors toutes les boutiques adhérentes et les différentes fonctionnalités disponibles directement sur le site : click & collect, boutique en ligne, actualités et un jeu-concours, renouvelé à un rythme mensuel. En avril, il portait sur une chasse aux œufs dans les commerces de la ville, et en mai, un concours sur la fête des mères est proposé.

Êtes-vous classique, étudiant ou touriste ?

Au cours du premier mois, 20 000 cartes ont été distribuées. « Notre nouvelle carte de fidélité s’adresse à tous nos clients, ceux qui habitent à Sélestat, mais aussi les jeunes consommateurs ou les visiteurs occasionnels », commente Edouard Faller. Les commerçants partenaires peuvent délivrer une carte classique, destinée aux Sélestadiens, une carte étudiants pour les jeunes, et une carte touriste pour celles et ceux qui viennent dans la ville de temps en temps. Elles permettent à chaque enseigne de faire varier le montant de la cagnotte en fonction des achats effectués, et de désigner un public cible.

Objectif : 100 partenaires

L’initiative est un succès : « Chaque semaine, des commerces nous rejoignent et acceptent de prendre la carte des vitrines », se réjouit Edouard Faller. Il compte d’ores et déjà plus de 75 enseignes et artisans qui ont adopté cette carte de fidélité, et espère atteindre le nombre de 100 avant la fin du mois, sur 215 membres au sein de l’association. « C’est un travail titanesque, avoue-t-il, que nous avons entrepris depuis novembre 2020. Cette carte de fidélité représente un coût annuel de 25 000 € pour l’association, une somme importante. Ce système doit engendrer une forte adhésion et être adopté sur le long terme pour se révéler rentable. » Pour cette raison, l’association assure une permanence tous les samedis après-midi. Elle est ouverte aux personnes rencontrant des difficultés lors de la phase d’activation en ligne. Car à terme, le souhait de l’association de commerçants est de maintenir l’activité et de créer un dynamisme global dans la ville, afin d’attirer de nouvelles enseignes. Face aux dernière mesures sanitaires, « Sélestat tient bon », promet Edouard Faller 

Plus d’informations :  www.lesvitrinesdeselestat.fr 
Facebook : « Les vitrines de Sélestat »

Yves Junger

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser