La Chronique bien-être de Frédérique : « Confinés, déconfinés, reconfinés… »

FrederiqueMorin.jpg

lundi 21 décembre 2020 - Actualités et Nouveautés

Bon ça y est Noël arrive!

Et si comme pour moi, Noël rime une fois avec joie de se retrouver, plaisir d’offir, bien manger et une autre fois avec ras le bol de ces querelles familiales pour savoir qui organise quoi, course folle aux cadeaux et trop de nourriture tue la nourriture alors ouf Madame Covid va mettre de l’ordre dans tout ça: chacun chez soi, pas de cadeaux et pas de restos! Bien triste tout cela me direz vous…

En bon français que nous sommes, on râle (un peu plus que d’habitude, je vous l’accorde). Mais bon c’est vrai quoi, on en a marre d’avoir juste le droit de bosser sans cette fameuse convivialité que l’on aime tous tant.

On en vient à regretter les longues files d’attente dans des magasins bondés, les journées interminables  au bureau et surtout la fameuse fête de  Noël de l’entreprise, les collègues qui nous faisaient la bise et qui après nous disaient: oh là là je ne me sens pas super en forme, je dois couver une gastro (et bam, Noël couché pour nous, merci pour le partage), et surtout surtout le réveillon qui regroupe toute la famille: papy, mamie, petits enfants, frères, soeurs, cousins, cousines…et qui après quelques bons plats bien arrosés se termine en conversations  parfois houleuses, voir carrément en disputes.

Cette année, tout ça on oublie ! Et vraiment que l’on aime ou pas cette période, c’est quand même bien triste. Alors comment faire pour éviter la fameuse troisième vague s (ah bon la seconde est passée, pourtant quand j’en parle avec mes amis restaurateurs, professionnels du sport et j’en passe, ils n’ont pas l’air au courant…) sans terminer complètement déprimés ?
Vous allez me répondre: gestes barrière, port du masque, gel hydro alcoolique et bla-bla-bla…

Et si on nous faisait un peu confiance, si on arrêtait de nous infantiliser… Oui on sait que papy et mamie sont fragiles et oui on a bien compris qu’il ne fallait pas leur faire la bise. Mais de là à les laisser seuls le jour de Noël…
Alors comme toujours en sophrologie, on regarde le côté positif (même si là je l’avoue, il est parfois difficile à trouver) et si vraiment on n’y arrive pas alors voici quelques exercices pour vous aider à passer ce cap difficile…
Ces exercices vont peut être vous sembler un peu étranges mais je vous assure, ils aident vraiment à se relaxer, à prendre du recul, à lâcher prise.
En premier lieu, vous allez vous mettre debout, les pieds bien ancrés dans le sol, vous fermez les yeux et vous bloquez votre respiration.
Vous imaginez que vous attrapez dans votre main tout ce qui vous ennuie, qui vous stresse (Madame Covid par exemple, oui je sais je fais une fixation mais j’avoue qu’elle commence à me taper sur le système celle-là !), puis vous allez faire des rotations avec votre bras, comme si vous vouliez jeter ce que vous avez dans votre main fermée le plus loin possible, puis vous allez souffler très fort (vérifiez qu’il n’y a personne à côté de vous, contamination oblige) et vous laissez le calme retrouvé se diffuser en vous de la tête aux pieds comme une vague de bien-être et vous recommencez avec l’autre bras.

Dans un second temps vous pouvez imaginer que vous êtes une sorte de poupée de chiffon, vous démarrez debout, les genoux légèrement fléchis, les yeux restent ouverts (sinon gare à la chute et ça n’est pas le moment d’encombrer les urgences…).
Maintenant vous allez sautiller sur place en vous relâchant au maximum comme si vous vouliez piétiner tout ce qui vous prend la tête. Même si vous avez beaucoup de choses à écraser, n’oubliez pas que vous avez bloqué votre respiration ; alors n’attendez pas de devenir bleu, soufflez fortement en vous relâchant au maximum.

Faites ces exercices aussi souvent que nécessaire.
Et surtout restez zen et soyez prudents ! Je vous souhaite de très belles fêtes de fin d’année.

Frédérique Morin
Sophrologue et hypnothérapeute 
4 ruelle des Pelletiers
STRASBOURG
Tél. 06 07 18 61 84

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser

Slackline - AdobeStock_439396919.jpg

La Slackline, sport de plein air dans les parcs et les jardins

La slackline, ou slack tout simplement, est une pratique sportive contemporaine qui se rapproche du funambulisme. Si vous vous promenez dans les parcs citadins, vous avez forcément croisé des pratiquants de ce sport, les « slackeurs ».
07/10/2021
Musée.jpg

50 000 places de spectacle à gagner

La Communauté européenne d’Alsace souhaite pousser les Alsaciens à retourner au cinéma, au théâtre, dans les musées et les festivals. 25 000 lots de 2 places seront attribués par tirage au sort.
07/10/2021