La Tiny House arrive en Alsace !

tiny house.jpg

mercredi 17 mars 2021 - Actualités et Nouveautés

Connaissez-vous les
Tiny House ?

Littéralement « minuscules maisons » et plus communément appelées micromaisons en France. Une Tiny House est une construction à mi-chemin entre la roulotte - ou caravane - et la maison. Elle prend la forme de cette dernière - avec un toit, des fenêtres, une ou plusieurs portes, une entrée et parfois même une terrasse - mais la taille se rapproche d’une roulotte. Aussi, elle peut être construite sur roue, ce qui donne un gage de mobilité. Depuis quelques années, de plus en plus de Français et d’Alsaciens optent pour ce mode de vie insolite et minimaliste. Zoom sur ce phénomène. 

Liberté et minimalisme

Il faut remonter le temps et revenir aux débuts des années 2000 pour dater la genèse des Tiny House. Le mouvement des micromaisons est né en 2005 aux États-Unis suite à l’ouragan Katrina et la crise immobilière des subprimes de 2008. L’événement tragique, qui a laissé des milliers de personnes sans domicile, a créé ce besoin urgent en logements. La Tiny House, construction rapide et peu coûteuse, est née. Aujourd’hui, en France, l’attrait pour les micromaisons ne découle pas d’un besoin urgent en termes de logements, mais s’apparente à une envie de liberté et de minimalisme : un mouvement qui consiste à vivre plus heureux avec moins de biens matériels. 

Et en Alsace ?

Ces logements dont les surfaces varient de 10 à 40 mètres carrés font de plus en plus d’adeptes en Alsace. Ils ressemblent pour la plupart à de petits chalets en bois sur un châssis de remorque. Sur les réseaux sociaux, Facebook et Instagram (@tinyhousestrasbourg), on peut suivre la construction étape par étape de la Tiny House d’Ulysse et Aude. Après l’installation des gaines, la pose du parquet et la construction du toit, on suit l’édification de la micromaison du couple de A à Z. Les deux Strasbourgeois se sont lancés dans la fabrication de leur propre Tiny House de 18 mètres carrés fin 2018. Le duo, qui vivait dans un appartement de 50 mètres carrés à Strasbourg, désirait simplement devenir propriétaire.

Après la construction, s’implanter 

Un gage de liberté, c’est certain, mais lorsqu’il s’agit de trouver un endroit pour s'installer, les tynistes se heurtent à des restrictions législatives. Derrière le rêve porté par les Tiny Houses  se cache une réalité administrative. Négociations avec les élus pour obtenir une autorisation de s’installer, blocage au niveau des communes, réserves de la part des riverains… Certains décident de lancer des appels sur les réseaux sociaux pour éspérer “louer” une parcelle de terrain. Ulysee et Aude avaient décidé en 2018, lors de leur installation de proposer leurs services pour espérer trouver un emplacement  : aider pour l'entretien du terrain, du jardin... Habiter autrement, c’est possible. Le phénomène rentre de plus en plus dans les moeurs. L’écologie est devenue un point essentiel pour tous. Seul bémol, l’administration, pas encore résolu à adopter ce mode de vie alternatif. C’est peut être pour bientôt…

Camille Bresler

Photo : AdobeStock

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser

Slackline - AdobeStock_439396919.jpg

La Slackline, sport de plein air dans les parcs et les jardins

La slackline, ou slack tout simplement, est une pratique sportive contemporaine qui se rapproche du funambulisme. Si vous vous promenez dans les parcs citadins, vous avez forcément croisé des pratiquants de ce sport, les « slackeurs ».
07/10/2021
Musée.jpg

50 000 places de spectacle à gagner

La Communauté européenne d’Alsace souhaite pousser les Alsaciens à retourner au cinéma, au théâtre, dans les musées et les festivals. 25 000 lots de 2 places seront attribués par tirage au sort.
07/10/2021