Le réseau Vitaboucle s’agrandit

Vie ta boucle - AdobeStock_372500738.jpg

lundi 19 juillet 2021 - Actualités et Nouveautés

Se lancer dans une promenade, voire une randonnée, partir pour une sortie de marche nordique, effectuer un parcours à vélo ou en VTT, tout cela est possible à Strasbourg et dans l’Eurométropole grâce au dispositif « Vitaboucle ». Créé en 2015, ce réseau rassemble des circuits de parcours balisés. Il s’est rapidement étendu, et comprend aujourd’hui 29 parcours situés du nord au sud de la zone géographique, soit plus de 200 kilomètres de parcours au total, dont 9 situés dans Strasbourg, et le reste dans les communes voisines.

Ces chemins permettent non seulement de pratiquer une activité physique en plein air, mais aussi de découvrir la ville différemment : les circuits empruntent des zones calmes, traversent des parcs naturels, ou longent des cours d’eau. « Sur chaque tracé, nous incluons des points d’intérêt remarquable, ajoute Lionel Boizot, responsable du centre de ressources sportives. C’est ainsi que ces circuits passent par les vignobles d’Osthoffen, ou le secteur des étangs autour d’Hangenbieten, ou la colline à Oberhausbergen, qui offre des points de vue magnifiques sur la campagne alentour. » Dans certains cas, il est possible d’agrémenter la balade par quelques exercices de renforcement musculaire. À Bischheim par exemple, on compte 3 aires équipées. Ailleurs, le mobilier urbain peut être détourné en ce sens.

Passer de boucles en boucles

Avec un maillage aussi riche entre les circuits, il est à présent possible de créer son propre trajet en passant de boucles en boucles. À terme, l’ambition est de relier les communes du Nord au Sud de l’Eurométropole tout en restant sur l’une ou l’autre boucle. L’application Strasmap (www.strasmap.eu) recense déjà les 10 boucles qui sont formés dans Strasbourg, intramuros. À cela s’ajoute la carte « Vitaboucle globale », disponible dans les mairies de l’Eurométropole. Les conseils d’un coach sportif y sont prodigués : échauffement, rythme de l’effort, récupération et étirement à pratiquer pour une sortie réussie.

Ce descriptif différencie les 3 niveaux de difficulté de ces parcours Vitaboucle : pour les circuits de moins de 7 kilomètres, une couleur verte, pour ceux de 7 à 8 kilomètres, un macaron bleu, qui passe au rouge sur les circuits de plus de 8 kilomètres. Il est possible de débuter sa sortie à n’importe quel endroit de la boucle, puis de faire évoluer la difficulté du parcours en y intégrant de nouveaux quartiers ou une nouvelle commune.

Après les itinéraires de Kolbsheim, Oberhausbergen et Hangenbieten, inaugurés ces derniers mois, d’autres projets sont en cours : les communes d’Oberschaeffolsheim, Mundolsheim, Lampertheim et Eckwersheim pourraient aussi accueillir leur Vitaboucle dans les prochaines semaines. 

Texte : Yves Junger
Photo : AdobeStock


Ces annonces pourraient aussi vous intéresser

Slackline - AdobeStock_439396919.jpg

La Slackline, sport de plein air dans les parcs et les jardins

La slackline, ou slack tout simplement, est une pratique sportive contemporaine qui se rapproche du funambulisme. Si vous vous promenez dans les parcs citadins, vous avez forcément croisé des pratiquants de ce sport, les « slackeurs ».
07/10/2021
Musée.jpg

50 000 places de spectacle à gagner

La Communauté européenne d’Alsace souhaite pousser les Alsaciens à retourner au cinéma, au théâtre, dans les musées et les festivals. 25 000 lots de 2 places seront attribués par tirage au sort.
07/10/2021