Offrez une seconde vie à vos cheveux. Donner ses cheveux pour la bonne cause

AdobeStock_325487720.jpg

lundi 19 octobre 2020 - Actualités et Nouveautés

« Là il y a 600 grammes, ce qui représente à peu près 7 ou 8 clients », confie Julie Bertrand, la gérante de Filature Coiffure à Erstein en pesant un sac rempli de dons de cheveux. Ce dernier sera envoyé à l’association Solidhair, dont Julie est partenaire depuis cinq ans.

Au salon Hair’stein, qui participe aussi à l’action, la gérante Joëlle Kalis « attend d’avoir un stock de cheveux - une boite de chaussure (remplie, NDLR) - pour envoyer le tout en une fois ». Elle estime que le salon envoie « une cinquantaine, voir une soixantaine de mèches » par an. Cette récolte sera ensuite réceptionnée par Solidhair, qui « collecte des mèches de cheveux naturels ».

L’association vient en aide aux personnes atteintes d’un cancer, qui ont perdu leurs cheveux et n’ont pas les moyens d’acheter une perruque. Les clients des salons ersteinois contribuent à rendre les prothèses capillaires plus accessibles.

Pour une perruque de qualité, il faut compter 250 à 300 €. Créée en mars 2015, Solidhair a permis au 1er mai 2020 d’aider 537 personnes. Plus de 1000 salons, en France et à l’étranger, participent à la démarche.

30 cm de solidarité

Les deux salons ersteinois ont adhéré à l’association Solidhair dès ses débuts, en 2015. « J’en ai entendu parler sur les réseaux sociaux. Je me suis dit pourquoi ne pas le proposer à mes clients qui veulent couper un bon bout de cheveux », détaille Julie Bertrand. Seul bémol, « il faut que le cheveu soit naturel et il faut être prêt à couper beaucoup » - 30 centimètres - expose Joëlle Kalis.

Au salon Filature Coiffure, situé au 16 rue des Sheds à Erstein, le concept ravit les clients. « Quand on le leur explique, qu’on leur dit à quoi ça va servir, ils sont contents. Il y en a même qui viennent uniquement pour ça », livre la gérante, enthousiaste. Pour l’anecdote, le dernier client à venir spécialement pour l’action Solidhair venait d’Obernai… à 15 km d’Erstein.

Même chose dans le salon de Joëlle qui estime le nombre de clients à deux voire trois par mois. Depuis la mise en place de ce partenariat solidaire, Filature Coiffure alimente sa page Facebook et y recense les dons de cheveux. Au début de l’aventure, en 2015, on pouvait y lire « Merci à Marilyne qui offre ses cheveux pour l'association Solidhair ».

Sur la publication, un internaute s'interroge sur le fonctionnement du concept. On y apprend qu’en offrant ses cheveux à l’association, le client ne paiera « pas la coupe, mais juste le shampoing séchage ou brushing ». Même proposition chez Hair’stein. Voilà qui profite à tous. ■

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser