Strasbourg : Soutenir les commerces

Eurométropole_Soutien commercants.jpg

lundi 21 décembre 2020 - Actualités et Nouveautés

Encourager les consommateurs à acheter local, d’accord, mais encore faut-il assurer la survie des commerçants en premier lieu. Depuis la mi-novembre, la ville de Strasbourg et l’Eurométropole se sont engagés à soutenir les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire : commerçants, artisans, professionnels du tourisme et de l’événementiel, entreprises sociales et solidaires, agriculteurs.

Ce soutien prend d’abord la forme d’une aide au paiement du loyer. Elle sera effective à hauteur de 30 à 50%, et concerne les commerces touchés par une fermeture administrative, ou dont le chiffre d’affaires a été fortement impacté par la crise sanitaire. Ces aides complètent celles annoncées par la région et le département. Pour les très petites entreprises locales, un prêt d’honneur est mis  disposition, par l’intermédiaire de l’association « Initiative Strasbourg ».

Achat sur ma zone, pour encourager le commerce local

« L’horizon s’éclaircit », comme on le reconnaît à la tête de l’exécutif. Comme la reprise du commerce passera nécessairement par un retour de la clientèle, le temps est à la promotion des commerçants et artisans locaux. L’objectif est de les rassembler tous sur une seule et même plateforme : ce sera achatsurmazone.alsace, site qui promeut le commerce en circuit court. Il permet d’identifier les différentes enseignes présentes, et le mode d’achat mis à disposition (click & collect, drive, possibilités de livraison…). Une démarche forcément couplée avec une aide à la digitalisation, sous l’égide du dispositif BeeLive. Le but est de convertir un bon nombre d’entreprises strasbourgeoises au web.

Les librairies aussi

Après avoir été autorisés à rouvrir leur commerce le 28 novembre, les libraires de l’Eurométropole obtiennent un soutien publique : afin d’enrichir les fonds des médiathèques communautaires, la ville et l’Eurométropole achètent pour 12 000 € de livres et jeux de société dans les boutiques du territoire. L’association Tôt ou T’Art effectuera, grâce à une subvention, l’acquisition de 1 100 livres, redistribués à des familles résidant dans les quartiers prioritaires. Un bon d’achat valable dans les librairies locales sera enfin distribué aux 7 000 agents de l’Eurométropole, pour faire de ce Noël un moment de partage et de relance de l’économie culturelle. ν


Yves Junger

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser

carte-fidelité-olivier-NEUTRE copie.jpg

La carte des Vitrines de Sélestat

L’association de commerçants Les Vitrines de Sélestat lance une carte de fidélité, qui fait évoluer le pouvoir d’achat de ses utilisateurs tout en soutenant le commerce local.
22/04/2021