Rouler sereinement en hiver

rouler-en-hiver_candy1812-fotolia.jpg

jeudi 20 février 2020 - Auto moto vélo

L’hiver, la vigilance s’impose sur les routes. En plus des distances de sécurité et d’une conduite souple, plusieurs équipements s’imposent. 

Un passage par l’atelier

Pour bien traverser la saison hivernale, faites vérifier, chez votre garagiste habituel ou dans un centre auto spécialisé, les systèmes de freinage et d’éclairage de votre voiture. 

N’hésitez pas, en cas de besoin, à faire remplacer les plaquettes et disques de freins, tout comme les ampoules défectueuses et faites régler vos phares à la bonne hauteur. 

Voir et être vu sur la route, c’est plus que jamais essentiel à cette période de l’année, lorsque le jour tarde à poindre le matin et que la nuit tombe dès 17h.

Être bien « chaussé »

L’autre conseil à suivre : si vous vous déplacez fréquemment durant « la mauvaise saison », l’idéal est de prévoir un lot de chaînes si vous vous dirigez vers les sommets, voire un lot de chaussettes pour vos roues motrices ou, mieux encore, d’investir dans des pneus hiver, conseillés pour tout profil de route.

Ces gommes garantissent au véhicule une adhérence renforcée dès que les températures chutent sous la barre des 7 degrés. 

Les pneus neige obligatoires ?

Leur efficacité est si manifeste que d’ici la fin 2019, leur monte deviendra obligatoire pour circuler dans certaines régions montagneuses françaises. Un décret gouvernemental prévoit en effet que les automobilistes empruntant les lacets alpins et pyrénéens, entre autres, seront désormais contraints de s’équiper de « pneus neige » entre le 1er novembre et le 30 mars. « Un enjeu de sécurité routière », estiment les autorités.

Une housse de protection durant vos vacances à la montagne?

Si enfin, vous avez la chance de partir en vacances au ski, vous passerez vos journées davantage sur les pistes de poudreuse que sur le bitume. Soyez donc vigilant quant à la protection de votre voiture durant votre séjour, surtout si celle-ci est garée à l’extérieur.

Le pare-brise peut être protégé par un simple carton, qui évite la formation de givre. Mais l’une des solutions les plus pertinentes consiste à bâcher votre véhicule dans son intégralité. Il existe sur le marché de multiples modèles de housse de protection dédiés aux grands froids. Ces housses présentent l’avantage de protéger du gel les surfaces vitrées mais aussi le capot moteur et le réservoir à carburant.

APEI-Actualités. Louis-Cyril Tharaux
Crédit photo : © Candy1812 - Fotolia

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser