Bon à savoir pour prévenir les chutes

eclairageescalier.jpg

vendredi 8 septembre 2017 - Infos seniors

Prévenir les chutes grâce au balisage lumineux

Pour rester chez soi le plus longtemps possible, mieux vaut adapter son logement. Le balisage lumineux est une des solutions permettant d’éviter les chutes. Vieillir chez soi en restant autonome est un souhait très largement partagé par les personnes âgées. Afin de mettre toutes les chances de son côté pour y parvenir, il est conseillé d’anticiper en adaptant son logement aux difficultés physiques qui surviennent avec l’âge. Une des priorités de ces aménagements est la prévention des chutes car celles-ci entraînent le décès de 12 000 seniors par an. Or, 40 % des chutes ont lieu la nuit. Se lever pour aller aux toilettes, dans l’obscurité, fait partie des situations à risque. Pour les éviter, le basilage lumineux constitue un moyen efficace et pas forcément onéreux. Plusieurs solutions sont possibles. Parmi elles, l’installation au pied du lit d’un détecteur de mouvement qui se colle ou se visse. Dès que la personne se lève, l’appareil actionne une lampe branchée sur une prise spécifique, elle-même reliée à une prise de courant ordinaire. De même, il existe un système de détection doublé d’un bandeau lumineux. Placé sous le lit, il se déclenche quand la personne alitée se lève, l’éclairage au sol lui permettant de s’orienter sans pour autant l’éblouir.

L’éclairage par les plinthes

Cette assistance nocturne peut également prendre la forme d’un chemin lumineux adapté à l’espace de vie et plus ou moins sophistiqué en fonction du budget à y consacrer.

En principe, un ruban led relié à une alimentation électrique est incorporé dans les plinthes et souligne les contours de porte pour constituer un guidage, par exemple de la chambre aux sanitaires. Sa liaison (avec ou sans fil) à un détecteur de présence assure son déclenchement, la durée de fonctionnement étant fixée par un programmateur d’éclairage. Plusieurs détecteurs placés sur le parcours permettent aussi de suivre les pas de la personne afin d’éteindre et d’allumer la lumière au fil de son parcours. Pour conjuguer le fonctionnel à l’esthétique, des plinthes lumineuses en matériaux profilés se fixent au mur par des aimants ou sur des rails. Elles intègrent un système filaire relié aux capteurs de présence ou communiquent via des ondes aux détecteurs de mouvements et interrupteurs. Certaines s’allument dès que la lumière naturelle baisse d’intensité.

APEI-Actualités

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser