Comment éloigner les nuisibles du jardin ?

Herissons.jpg

jeudi 21 juin 2018 - Jardin et espaces verts

La chenille, l’escargot, la limace, le doryphore, le puceron, le rongeur, la taupe sont les principaux indésirables au jardin. Pour les chasser, testez ces solutions naturelles.

vaporiser du savonVaporisez du savon

Mélangés à de l’eau (de pluie idéalement) dans un pulvérisateur, le savon de Marseille et le savon noir sont des produits naturels et multi-usages qui éloignent facilement les insectes parasites au jardin.

Fabriquez vos purins répulsifs

En prévention, un purin d’ortie, de consoude, de pissenlit, de fougère, d’ail, de rhubarbe ou de prêle, est un insecticide efficace à épandre ou pulvériser pour chasser les pucerons et chenilles. Bonus : ils servent aussi d’engrais et aussi parfois de fongicide.
Comment faire ? Laissez macérer 1 kg de plantes pour 10 litres d’eau dans un contenant en plastique ou en bois, de 24 h à 10-15 jours, puis filtrez et vaporiser.

Épandez de la terre de diatomée

Traditionnellement utilisé au poulailler, la terre de diatomée est une poudre de fossiles d’algues microscopiques qui permet de se débarrasser principalement des chenilles, des pucerons et autres tiques et poux. Épandez-en au sol autour des plantes attaquées ou pulvérisez sur les végétaux. L’opération est à faire par temps sec et à renouveler après chaque pluie. Portez un masque car la poudre est très volatile.

Découvrez la lutte biologique avec les auxiliaires

coccinelle au jardinPièges à phéromones, larves de coccinelles, nématodes, acariens prédateurs, chrysopes… les auxiliaires sont vos amis au jardin !

Ce sont d’ailleurs des solutions déjà utilisées et validées en agriculture et qui vont bientôt servir les jardiniers particuliers.
La lutte avec les auxiliaires sont encore un segment de niche alors même qu’en janvier 2019, les produits chimiques pour traiter le jardin seront interdits à la vente. Ce sont des méthodes qui demandent cependant de la patience et quelques notions précises : savoir identifier les nuisibles, savoir mettre en place la solution naturelle… Et surtout, ce sont des méthodes préventives qui demandent au jardinier de revenir à une observation de son jardin.
Renseignez-vous dans votre jardinerie pour commander ces solutions et demander des conseils à des vendeurs puis vous recevrez vos kits prêts-à-utiliser par voie postale, directement chez vous.

Chouchoutez les hérissons

Vous avez peut-être repéré la présence d’un hérisson dans votre jardin ? Ce petit animal discret est une chance ! Il se nourrit de nombreux « nuisibles » comme les escargots, limaces, chenilles, reptiles… Comment l’inviter à rester pour vous aider au jardin ? « Le meilleur moyen de garder ou d’attirer une famille hérisson dans votre jardin, c’est de lui confectionner des nids pour l’hiver, conseillent les experts du Guide Terre Vivante de l’autonomie au jardin. Il est recommandé d’en construire plusieurs car les hérissons aiment changer de temps en temps. L’endroit idéal est à l’abri d’une haie ou sous le couvert d’un tas de bois. Attention à eux quand vous passez la tondeuse et ne brûlez pas les tas de feuilles en automne sans avoir inspecté leur présence ou absence ! ». Les oiseaux, écureuils et autres musaraignes sont d’autres grands consommateurs d’insectes : accueillez-les dans votre jardin et, de façon générale, encouragez une bonne biodiversité générale.

A lire : Le guide Terre Vivante de l’autonomie au jardin, aux éditions Terre Vivante.

APEI-Actualités. Claire Lelong-Lehoang

Crédits des visuels :
Pulvériser1 : ©L.Bouvier - stock.adobe.com
Pulvériser2 : ©Eugene Chernetsov - stock.adobe.com
Hérissons : ©Frank11 - stock.adobe.com

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser