La mode nous offre une rentrée en douceur

02I33350.jpg

vendredi 18 août 2017 - Mode beauté bien-être

Pour aborder l’automne, rien de tels que des vêtements généreux. De quoi se glisser dans un cocon protecteur, après un début d’année compliqué, et quitter sans regret les beaux jours…

De l’ampleur

D’abord, se mouvoir à l’aise. Plus question d’être coincé, contraint, serré. Les épaules s’élargissent, les manches s’allongent, les pinces se lâchent, les plis et les pinces donnent du volume aux pantalons, limite baggys. Les blousons, doudounes et manteaux se portent « oversize ». Les capes et les ponchos renouent avec le succès. Les tissus, eux, se fluidifient. Les cotons se molletonnent, les lainages se font souples et les mailles aériennes. Pas question toutefois d’admettre le laisser aller. Les matières sont des mélanges de fils alliant éclat, chaleur et maintien, tandis que les doublures douces, en soie ou en jersey, se révèlent aussi tendres qu’efficaces.

De la longueur

Si, en entrée de saison, quelques jupes et robes laissent encore voir les jambes bronzées et galbées après les semaines estivales, très vite l’allure va changer. Ces pièces féminines prendront de la longueur, au diapason avec l’ampleur, pour gagner genoux, mollets et chevilles. Ces messieurs feront de même avec des vestes rallongées, à porter sur des chemises et surchemises atteignant les hanches. Toutes et tous se retrouveront sur le terrain des gilets, des pulls et des sweat-shirts bien couvrants, protégés par des pelisses esprit cache-poussière.

De la couleur

On a vu arriver l’hiver dernier, dans le vestiaire des dames, de jolis coloris intenses. Ils poursuivent leur percée et légitiment la bonne impression produite. Ils se font forts, toniques et omniprésents. Chez les hommes, la timide entrée de l’an passé se concrétise : cette fois, plus d’hésitation. Eux aussi disent oui ! Pas question de renier les classiques gris, kaki, navy, taupe qui servent de base mais pas question non plus de se priver des céladon, chlorophylle, soufre, rubis, turquoise, entre autres. Auxquels se mêlent, pour calmer le jeu, de tendres pastels, ciel, dragée et paille en tête. En unis, bien sûr, pour commencer, vite rejoints par nombre d’imprimés fleuris puis essentiellement à carreaux ou géométriques. 

De la rigueur

Casual, décontracté en somme, mais sans sacrifier l’élégance et la bonne tenue… Les looks de l’automne s’attachent à quelques détails qui font tout. Petits cols bien coupés des chemises et des polos, revers étroits des vestes, pantalons juste au-dessus des chaussures sans plis cassants, ceintures larges et serrées y compris sur les pulls et les robes pour les femmes, chaussures plates assez strictes, ainsi que bottines lacées ou escarpins à talons larges, écharpes joliment nouées, gants et chapeaux ou bonnets… de rigueur. Pour les accompagner, des besaces masculines, sacs à main ou sacoches rigides et de formes géométriques. Enfin, chaque silhouette est attentivement travaillée dans des tons assortis, même si parfois, ils colorent des motifs qui s’entrechoquent un peu… avec une prédilection pour les écossais jouant sur les deux tableaux, couleur et rigueur !

APEI-Actualités. Laurence Delsaut

Crédits des visuels :

©Céline Lefébure

©Bensimon

©Cuir et Terre

©Ecco

©Prince of Scotland

©Victoria

©Soliver

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser

beaute-et-bio2_daffodilred-stock-adobe_-com_.jpg

Cosmétiques : le bio progresse

Le marché des cosmétiques bio pèse 480 millions d'euros en France. Une goutte d'eau dans le marché global mais destinée à se transformer en océan.

11/03/2019