Trois questions autour du démaquillage

Demaquillage 2 Prod Fotolia.jpg

mardi 13 mars 2018 - Mode beauté bien-être

On entend tout et son contraire sur le démaquillage. Voici le point de vue de maquilleuses professionnelles pour s’y retrouver.

Le démaquillage est-il indispensable ?

Tous les professionnels s’accordent sur ce point. Le démaquillage est in-dis-pen-sa-ble tous les soirs. Que l’on soit maquillé ou non d’ailleurs. « Même si on ne se maquille pas, il est important de se passer au moins une lotion le soir sur le visage, explique Aurélie Leroy, maquilleuse au Studio Olivier Gay. Le but est d’enlever les impuretés et la pollution qui ont pu se déposer sur le visage ». Sans compter le sébum et les peaux mortes qui s’accumulent tout au long de la journée. Sans cette étape, le teint devient terne et des boutons apparaissent. 

Quelle est la routine à adopter ?

« Le bon geste est d’utiliser un lait et une lotion démaquillante », conseille Mélanie Savary, maquilleuse membre du réseau DuoBeauty. On enlève le maquillage avec le lait. La lotion va nourrir la peau et rétablir son équilibre. La crème de nuit achève le travail. De son côté, Aurélie Leroy, privilégie les huiles pures, de jojoba ou d’argan. « L’avantage des corps gras est qu’ils enlèvent tout, même le maquillage waterproof », précise-t-elle. Il existe également sur le marché des huiles démaquillantes toutes faites. On masse bien le visage pour retirer les résidus de maquillage. On applique ensuite une lotion micellaire avec un coton afin de terminer le travail. La peau peut également être nettoyée à l’aide d’un savon doux ou d’un pain dermatologique. Il est important de bien rincer l’huile ou le lait afin d’éviter que les paupières ne gonflent. On termine bien sûr par une crème hydratante.  

Quels sont les produits à manier avec précaution ? 

Parfois conseillées aux peaux sensibles ou réactives, les eaux micellaires ont tout de même un défaut. Elles sont un peu asséchantes pour le visage au quotidien. Pour la même raison, les savons ordinaires, comme le savon de Marseille, sont à proscrire. Leur PH élevé a tendance à irriter la peau et la muqueuse oculaire.


APEI-Actualités. M.B.

Crédits des visuels :
Démaquillage 1 et 2 : ©JPC Prod Fotolia

Ces annonces pourraient aussi vous intéresser