Un nouveau pôle à la Krutenau

À l’horizon de 2023, la Manufacture des Tabacs deviendra un écosystème
innovant et créatif, situé au cœur de Strasbourg.

© Jérôme Dorkel

Patrimoine exceptionnel de la ville de Strasbourg, situé dans le quartier de la Krutenau, la Manufacture des Tabacs poursuit sa transformation et accueille ses nouveaux locataires. L’appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé en juillet dernier a permis d’attribuer les locaux du dernier lot disponible, soit une surface de 758 mètres carrés répartis sur 4 niveaux.

La commission technique et les services concernés ont analysé les dossiers de candidature, puis reçu chacun des candidats lors d’un entretien, afin d’effectuer son choix et de retenir finalement 4 projets. D’abord Eco-vestiaire, qui s’attache au recyclage des articles de sport. Cette association présidée par Clovis Daguerre souhaite développer les systèmes économiques qui reposent sur la solidarité et les circuits courts, dans le secteur du textile.

Textile, eau, musique et fêtes en tous genres
Second promu, Tier-Lab Faktory se veut un « tiers lieu créatif ». Ce projet serait porté par Prototip, association strasbourgeoise à l’origine du Biergarten éphémère installé à la presqu’île Citadelle l’été dernier. Le nouveau local permettrait à l’association de compléter son projet d’espace événementiel, déjà initié à l’ancienne chaufferie. Rencontres, enrichissement culturel, telles sont les valeurs de la SCIC Prototip.

Autre nouveau venu, le pôle Hydreos a créé « La Source », espace où doivent émerger des projets innovants partenariaux sur les thèmes de l’eau et du développement durable. Le pôle Hydreos est connu pour ses événements autour de la gestion de la ressource en eau. Il cherche à développer une communauté et des solutions dans tout le Nord-Est de la France, encourage la collaboration et l’échange d’idées pour trouver des solutions durables.

Enfin, le Centre Musical de la Krutenau hérite lui aussi d’un local dans la Manufacture des Tabacs. Il s’agit de l’une des plus grandes écoles de musique du réseau associatif de Strasbourg, qui se veut « accessible à tous les publics, de tous âges, tous niveaux et tous horizons », et dont les cours sont déjà dispensés dans 7 lieux à Strasbourg. Tous ces lauréats doivent signer leur bail avec la Société d’aménagement et d’équipement de Strasbourg (SERS).

Créer un lieu de rencontre
Conseillère municipale et élue référente du quartier Bourse-Krutenau, Aurélie Kosman dévoile les critères qui ont motivé le choix du jury : « Nous avons choisi les dossiers respectant au mieux les différents critères de l’AMI, et qui répondent aux besoins de tous et toutes, lieu d’expérimentation, activité économique, sociale et solidaire, pôle créatif, de diffusion culturelle et vie de quartier. » De plus, la ville de Strasbourg s’est engagée à accompagner les candidatures non retenues dans le cadre de cet AMI, et de leur proposer un lieu alternatif où installer leurs activités.

Pour Jean Werlen, président de la SERS, le plus important est de générer un lieu où, dès 2023, « Les étudiants, chercheurs, artistes, créateurs d’entreprises et touristes pourront se croiser. » Son souhait est de développer la consommation solidaire dans ce lieu singulier.

Texte : Remis par la mairie de Strasbourg

Articles similaires