Promouvoir le local

Sème lance le premier jean en lin
100 % made in France

La marque alsacienne Sème mise sur une mode intemporelle et juste, avec des vêtements fabriqués sur le territoire national, du tissage à la confection.

© Sème

Pour préserver les savoir-faire des usines textiles françaises, Pierre Schmitt a repris au début des années 2000 trois usines séculaires alsaciennes : Velcorex, Emanuel Lang et Tissage des Chaumes. Quelque 20 ans plus tard, sa fille Agathe revient sur les traces de son père, décide de collaborer entre autres avec deux de ces usines et lance la marque Sème. Celle-ci se compose de vêtements du quotidien, intemporels, créés par des couturières et modélistes alsaciennes. Ils sont fabriqués dans des tissus de qualité, durables, respectueux pour la peau et la planète, et tout se passe en France, du tissage à la confection ! Les articles parcourent au maximum 2 500 km, un véritable circuit court dans le domaine de la mode.

La filature du lin a repris en Alsace

Récemment, Sème a lancé le premier jean en lin français à intégrer une étape disparue dans le pays depuis plus de 20 ans : la filature. Le lin a été choisi, car c’est une fibre écologique, qui est produite en France et qui figure parmi les fibres les moins polluantes au monde. Pour rendre son utilisation à l’échelle locale possible, le groupe Velcorex a rapatrié la filature du lin, qui avait quitté l’hexagone depuis deux décennies, au sein de la manufacture Emanuel Lang. Recyclable et biodégradable, le lin des jeans Sème est filé à sec et ne nécessite pas d’eau, une première dans le monde du denim ! Les autres engagements de la marque, ses savoir-faire et ses articles, sont à découvrir sur semefrance.fr. ν

Magali Burkhart

Articles similaires