STRASBOURG : Une Alsacienne d’adoption pleine de talent

Rencontre avec Claire Caillebotte

Une artiste strasbourgeoise au style unique !

Ayant plus d’une corde à son arc, Claire Caillebotte a illustré plusieurs livres jeunesse et, accompagnée de sa harpe, elle donne des spectacles pour enfants en lien avec ses albums.
© Document remis

Depuis 1948, la star de la Foire aux Vins, c’est le vin local. Il est placé au centre des festivités et des animations : dégustations de différents cépages alsaciens, conférences et initiations avec des spécialistes passionnés, afterwine, afterspirit, ou intronisation de la Reine des Vins, pour ne citer que quelques exemples. La nouveauté de cette année sera la vente aux enchères, organisée par des Confréries viniques d’Alsace au profit d’une association caritative. Ce sera l’occasion unique d’acquérir 75 bouteilles issues de millésimes de plus de 10 ans, de véritables trésors, avec en prime un flacon d’exception : un Riesling de 1949 !

Comment devient-on illustratrice jeunesse ?

J’ai fait ma scolarité à Chartres, ville dont je suis originaire, puis je suis allée en classe préparatoire à Ivry-sur-Seine. J’ai ensuite intégré la Haute École des Arts du Rhin à Strasbourg. En tout, j’ai fait six années d’études, puis je me suis installée en Alsace. Aujourd’hui je suis illustratrice, autrice, harpiste et conteuse.

Dans quels ouvrages peut-on retrouver vos illustrations ?

Mon 1er livre, Porcelaine, est paru en 2022 aux éditions Eliza. Pour celui-ci, j’ai écrit l’histoire et j’ai réalisé les illustrations. Puis, j’ai illustré deux autres albums jeunesse : Ma maman m’a porté dans son cœur, paru chez On ne compte pas pour du beurre, et Lou et la Princesse Sibel, paru chez Alice Jeunesse.

Cela doit représenter beaucoup de travail.

Pour illustrer un livre, il me faut environ trois mois de travail à temps plein. Mes illustrations sont réalisées à la gouache, à laquelle je mêle parfois du crayon de couleur, mais j’ai également investi dans des outils numériques, qui permettent de travailler plus facilement les détails, et cela élargit la palette des possibilités.

La musique tient aussi une grande place dans votre vie

Oui, je donne des cours de harpe et je joue dans le duo Chouchen. Étant musicienne, la création de spectacles autour de mes livres semblait comme une évidence. Accompagnée de ma harpe et d’un petit théâtre à mi-chemin entre le kamishibaï et le théâtre de marionnettes, je raconte aux enfants les histoires de mes livres. J’anime également des ateliers artistiques autour de mes albums jeunesse, suite auxquels les enfants peuvent emporter l’objet qu’ils ont créé.

Une belle façon d’allier vos passions.

Oui. J’ai aussi illustré des ouvrages en lien avec la musique : La note rouge, de Cristine Merienne, et Ashik, le saz qui n’entre dans aucune case, co-écrit par Baris Ayhan et Françoise Ferhati. Je présente mes livres, donne mes spectacles et anime mes ateliers sur des salons du livre, dans les bibliothèques et les établissements scolaires principalement. ν

Mon univers est à découvrir sur :
clairecaillebotte.com

Et à suivre sur mon instagram :
@clairecaillebotte.

Propos recueillis par Magali Burkhart

Articles similaires